lundi, août 01, 2005

Jilali Ferhati. Passionné de cinéma


Il est le réalisateur de l’un des plus beaux films marocains de ces dernières décennies, le touchant "La plage des enfants perdus". Il est également l’auteur du très mésestimé "Tresses". Jilali Ferhati est un homme discret parfois taciturne et un cinéaste tourmenté. Au fil dans années, il a développé un style qui lui est propre. Un label Jilali Ferhati. Un cinéma d’auteur où chaque œuvre, participe à asseoir un projet cinématographique singulier.

Il n’est donc pas exagéré de dire que le cas Jilali Ferhati fait école. Revenir sur le parcours de ce cinéaste c’est évoquer l’histoire du récinéma au Maroc. Le cinéma marocain est véritablement né vers la fin des années 60 et le début des années 70. Jilali Ferhati (le cinéaste) aussi. Il a vu les gros bolides de l’époque : "Six douze" de Mohamed Abderahmane Tazi et Majid R’chich (même si c’est un court-métrage), "Wachma" de Hamid Bennani, "Mille et une mains" de Souheil Ben Barka, "Chergui ou le silence violent" de Moumen Smihi et "Les cendres du clos" en 1977, réalisé par un collectif de cinéastes emmenés par Mohamed Reggab.
Au milieu de cette foule de cinéastes, venus des grandes écoles de cinéma, Jilali, cet autodidacte (à la base il avait fait des études de sociologue et enchaîné avec des études de théâtre) met une pierre à l’édifice.

La brèche enfin ouverte !
En 1978 Jilali Ferhati réalise "Brèche dans le mur" (Jorha fi l'haï't) après avoir commis deux court-métrages (Carom en 1973 et Bonjour Madame en 1974). Avec ce film il explore avec la fraîcheur et parfois même "la maladresse" des débuts le thème de l’errance à travers les déambulations d’un personnage muet en plein de cœur de Tanger dans un milieu de marginaux.
Il enchaîne avec "Poupées de roseau" et brosse un portrait du nord marocain et plus précisément Tanger, sous contrôle internationale. Pour beaucoup ce film est le véritable début de Jilali Ferhati. C’est en tout cas le film qui a fait briller l’étoile de ce cinéaste : Prix du premier rôle féminin pour Souad Ferhati et un double prix pour Jilali Ferhati en tant que réalisateur et acteur. C’était en 1982 lors du 1er Festival National du Film qui s’est tenu à Rabat. Tout un symbole pour cet homme qui se prédestinait, à la base, à être comédien.

A la recherche de la plage perdue
Mais Jilali Ferhati n’est pas un homme pressé. En dépit de cette consécration il garde les pieds sur terre et attend presque une dizaine d’années avant d’oser "l’œuvre suprême de sa carrière".
"La plage des enfants perdus". Un film plus abouti, plus cohérent. En un mot un film complet (sans être parfait).
En fait "La plage des enfants perdus" est le film qui correspond le mieux à la vision de Jilali Ferhati. Un drame social poignant, traité avec beaucoup de poésie, évitant par la même occasion de tomber dans le mélodrame. Un film serein, peu bavard où le réalisateur accorde une attention particulière à l’esthétique de l’image. "La plage des enfants perdus" est intéressant dans la mesure où il propose plusieurs degrés de lecture et où l’art de métaphore l’emporte sur le traitement direct de l’histoire.
Jilali Ferhati dira à propos de ce film "Je me suis rendu compte qu’Image et Magie était un anagramme, pour moi l’Image est une Magie déguisée". Des propos qui trouvent tout leur sens car il y a vraiment de la magie dans ce film.
"La plage des enfants perdus", sorti en 1991, profite de ce qu’on peut appeler l’effet "Un amour à Casablanca". Le public marocain découvre le cinéma marocain (oublions le mot réconciliation !). Les critiques réalisent pour une fois que la notion d’auteur pour rimer avec celle du grand public.

L'infortune des Chevaux de fortune
Quatre ans après "La plage des enfants perdus", Jilali Ferhati réalise "Chevaux de fortune" s’inscrivant dans une thématique à la mode à cette époque à savoir l’émigration. Il est sans doute l’un des premiers à s’être intéressé à ce thème. Mais le traitement de ce thème chez Jilali Ferhati contraste avec celui des autres cinéastes. Jilali Ferhati préfère à l’approche "réaliste" un travail plus poussé sur les métaphores. Il croque trois portraits de personnes qui rêvent de passer à l’autre côté de Gibraltar. Mohamed rêve d’assister à des courses de chevaux ne serait-ce qu’une seule fois dans sa vie. Ali veut se faire opérer en France et enfin Fatima voudrait rejoindre sa mère, installée à Gibraltar. Des histoires de prime abord on ne peut plus banales. Mais l’alchimie de Jilali Ferhati en fait des êtres extraordinaires. La magie est encore une fois au rendez. Même si Jilali Ferhati est resté loin du niveau manifesté dans "A la plage des enfants perdus". La reconnaissance n’est pas au rendez-vous non plus. Au festival National du Film (Tanger 95) "Chevaux de fortune" obtient deux mentions spéciales pour Brigite Rowane (interprétation) et pour Hélène Muller (montage) et le GRAND PRIx du Festival. Ceci dit ce film n'a pas été jugé à sa juste valeur.
Par la suite jilali Ferhati commet "Tresses" ou "Mur d’images" (99). Un film poignant porté par Salima Benmoumen, qui s’est donné à fond dans son personnage, débordant de sincérité et d’énergie et Fawzi Bensaïdi jouant avec une justesse étonnante. "Tresses" est presqu’un "huis clos" (en dépit des nombreuses séquences tournées en externes) où le réalisateur jette un regard (à la limite voyeur) teinté de beaucoup de poésie sur le quotidien des habitants d’un quartier populaires de Tanger. "Tresses" passe sous silence en dépit d'une maîtrise étonnate au niveau de l’écriture, la mise en scène et surtout la direction des acteurs. Et l’on s’étonnera sur les raisons qui ont fait que ce film ne soit pas, à son tour, considéré à sa juste valeur.

Ferhati, le retour
En 2004 Jilali Ferhati réalise "Mémoire en détention". Avec ce film on retrouve le Jilali Ferhati de "A la plage des enfants perdus.
"Mémoire en détention" revisite les années de plomb mais se distingue d’emblée des autres films qui ont abordé ce thème ("Mona Saber" de Abdelhaï Laraki, "Chambre noire" de Hassan Benjelloun, "Jawhara, fille de prison" de Saâd Chraïbi) par une certaine pudeur dans le traitement de ce thème. Encore une fois à la transcription réaliste de cette époque Jilali Ferhati préfère détourner notre attention et nous entraîne derrière un personnage amnésique (l’est-il réellement ?), victime des affres de ces années lugubres de l’histoire du Maroc. Au lieu de nous montrer des séquences interminables de torture (on a eu notre dose avec "La chambre noire") Jilali Ferhati les fait jaillir comme des flashes éphémères. Et là on réalise que les années de plombs ne sont qu’un élément de l’histoire et pas l’histoire comme ce fut le cas dans "Jawhara, fille de prison" où Saâd Chraïbi a déclaré avant le générique de début de son film sa volonté de tourner la page du passé avec son film. Un projet ambitieux ! Seulement ce film n’a pas réussi à tourner cette page. Pour la simple raison qu’il ne l’a même pas ouvert.
Jilali Ferhati, lui, opte pour les personnages. Un choix judicieux qui dénote d’une grande sensibilité et qui se révèle par ailleurs payant. "Mémoire en détention" glane les prix partout au Maroc comme à l’étranger et séduit par la touche artistique dont il fait preuve (un prix à Rotterdam, au Caire et au Festival du cinéma Méditerranéen de Tétouan).
Encore une fois Jilali Ferhati n’atteint pas " La plage des enfants perdus" (à mon sens son meilleur film). "Mémoire end détention" pèche par un scénario parfois décousu et des constructions dramatiques souvent téléphonées. On citera ici deux exemples. D’abord ce double personnage de l’ancien détenu politique et du détenu de droit commun qui portent comme par hasard le même nom. Ensuite ce double trajet du personnage incarné par Jilali Ferhati et celui joué par Fatéma Loukili (dont on ignore au demeurant la nature de sa relation avec le héros). Des choix qui semblent tirés par les cheveux
Mais ceci dit on retrouve avec ce film (malgré tous les reproches) un Jilali Ferhati qu’on aime et respecte.

PS : A la suite de l'écriture de cette article j'ai reçu un commentaire d'un lecteur du nom de Jilali Ferhati. Ce lecteur a tenu à rédiger un mise au point concernant une information erroné contenues dans l'article. J'avais en effet omis de signaler que Chevaux de fortune avait obtenue la considération suprême au festival de Tanger de 95. AU départ j'ai pensé à un plaisantin et mea-culpa je n'ai pas cherché à vérifier mes informations. Mais lorsque j'ai rencontré Jilali Ferhati (le vrai) il s'est avéré que c'était bel et bien lui l'auteur de ce commentaire. J'ai donc rectifié.
Concernant les éventuelles incongruités dans les analyses, ma réponse est simples : je les assume.
Avec toute mon estime et mes respects Jilali

20 Comments:

Blogger Hinde said...

Interessant article que l'on peut utiliser pour enrichir nos recherches ou ecrire
Merci

7:19 AM  
Anonymous Anonyme said...

" CHEVAUX DE FORTUNE" Grand Prix au Festival de Tanger en 95.
Il faut rectifier sinon toute votre phrase révélerait plutôt une méconnaissance de la filmographie de Ferhati. Il y a pas mal d'incongruités dans vos analyses mais le fait de reconnaître la valeur du monsieur nous suffit pour vous dire bravo pour ce que vous faîtes là……

1:44 AM  
Anonymous El Bachir Boukhairat said...

Bonjour!
Je suis El Bachir Boukhairat, artiste marocain, je vous présente mes trois dernières œuvres :
1- Vie dans le silence, ma vie http://site.voila.fr/boukhairat07/Silence.pps
2- Documentaire sur un festival régional de ma ville Août 2006 accompagné d’un luthiste d’origine d’El Jadida http://perso100.site.voila.fr/moussem06.zip
3- Montage et poème sur le massacre de Qana, accompagné de la chanson de Nass Al Ghiwane, photos de site de mon Ami Mahdi Al mandjra
http://site.voila.fr/boukhairat07/A_Qana_pas_a_Cannes.pps

Je vous souhaite une bonne lecture et écoute, et j’attends votre contact au : elbachir-b@hotmail.fr .
Cordialement

Signe : El Bachir Boukhairat
http://elbachirboukhairat.blogspirit.com

Références sur vidéo google :
http://video.google.com/videosearch?q=el+bachir+boukhairat

6:36 AM  
Anonymous Anonyme said...

Pour info le Festival international du film d'Amiens consacre un hommage à Jilali Ferhati du 10 au 19 novembre 2006 en sa présence.

11:06 AM  
Anonymous Anonyme said...

je souhaiterai vivement retrouver la bande originale du film TRESSES
je l avais ecoutee a plusieurs reprises sur la RTM chaine inter
mais je ne sais pas comment l obtenir
qq peut-il m aider????
merci infiniment

10:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

Jillali est un grand homme, je suis d'accord que sa grande création fut la plage des enfants perdus. Il avait attendu dix ans, mais il régalé les deux publics. Quand il a accéléré la cadence, le résultat 92 n'a pu être égalé.
Je n'ai pas eu l'honneur de voir l'après 92 ici en Belgique, par contre j'ai eu l'occasion de croquer et de savourer ses créations théâtrales à Tanger, en arabe comme en français, Jillali est un poète et peintre, je persiste etje signe.

5:23 AM  
Anonymous Anonyme said...

Mr ferhati est un bon réalisateur, il a donné au cinéma marocain le bon gout surtour le film " la plage des enfants perdus "
comme je suis une maquilleuse professionnelle débutante, j'aimerais bien travailler avec lui pour en savoir plus sur ce domaine
mes coordonées sont : bfyaz@hotmail.com

1:46 PM  
Anonymous k said...

said jilali 653343972





tari5 milod 1981 01 01

11:34 AM  
Anonymous k said...

said jilali 653343972





tari5 milod 1981 01 01

11:34 AM  
Anonymous Anonyme said...

Quoi qu'on puisse dire à propos de ce grand homme, on ne diras pas assez. J'ai vu pratiquement tous ses travaux eu scène et à l'écran.
Le grand public ignore les chédoeuvres qui ont régalés le public tangerois, c'est un très grand monsieur du théâtre, ses réalisations ne sonts pas très nombreuses mais elles sont commes celles du cinéma.
Où peut-on se procurer ses films?

11:30 AM  
Anonymous Anonyme said...

Quoi qu'on puisse dire à propos de ce grand homme, on ne diras pas assez. J'ai vu pratiquement tous ses travaux eu scène et à l'écran.
Le grand public ignore les chédoeuvres qui ont régalés le public tangerois, c'est un très grand monsieur du théâtre, ses réalisations ne sonts pas très nombreuses mais elles sont commes celles du cinéma.
Où peut-on se procurer ses films?

11:30 AM  
Anonymous Anonyme said...

Sоmeone necessarily lend а hand
tο make significantly aгticles I ωould
stаte. Тhat is the very first
timе Ι frequenteԁ your websіte page and uρ to now?
I surprised with the analysis you madе to makе this actual publish extraorԁinarу.

Great task!

Review my site Americas Cardroom Poker Bonus

10:09 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ні, I want to ѕubscгіbe for
this web ѕitе to get nеwest updatеs, therеfore where
саn i dο іt please asѕist.



Fеel freе to νisit my weblog: Red Kings Poker Promotions

2:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Αt this moment I am ready to ԁo my breakfast,
after having my breakfast cοmіng over agaіn to read addіtiοnal
news.

Visіt my web site: RPMPoker Offer

6:15 AM  
Anonymous Anonyme said...

I really lіke what you guys are usually up too. Such clеver wοrk and exposure!
Keep up the fantastic worκs guys I've included you guys to my own blogroll.

My blog :: MintedPoker Bonus :: ::

12:32 AM  
Anonymous Anonyme said...

Today, I went to thе beach with my children. I found a ѕea shell and gave іt to my 4
yeаr old daughtеr and saіd "You can hear the ocean if you put this to your ear."
She placed the shell to her еаr anԁ
screаmed. Therе was a hеrmit crab inѕide and it pinсhеd her eаr.

She never wants tο go back! LоL I know this is comрlеtely off toрic but I
had tο tell sоmeone!

Μy blog ρoѕt: CarbonPoker Promotions ()

8:58 PM  
Blogger oakleyses said...

chanel handbags, christian louboutin shoes, tory burch outlet, oakley sunglasses, oakley sunglasses, tiffany jewelry, jordan shoes, air max, burberry pas cher, nike outlet, jordan pas cher, michael kors pas cher, louis vuitton outlet, nike free run, louis vuitton outlet, longchamp pas cher, louis vuitton, replica watches, christian louboutin, nike air max, prada handbags, nike free, polo ralph lauren, oakley sunglasses, sac longchamp pas cher, christian louboutin uk, tiffany and co, gucci handbags, ray ban sunglasses, longchamp outlet, ugg boots, replica watches, nike air max, uggs on sale, prada outlet, kate spade outlet, nike roshe, louboutin pas cher, polo ralph lauren outlet online, polo outlet, longchamp outlet, louis vuitton outlet, oakley sunglasses wholesale, ugg boots, cheap oakley sunglasses, ray ban sunglasses, christian louboutin outlet

8:05 PM  
Blogger oakleyses said...

burberry outlet, michael kors outlet online, ray ban pas cher, michael kors outlet online, hollister pas cher, converse pas cher, polo lacoste, coach purses, uggs outlet, true religion jeans, ray ban uk, true religion outlet, coach outlet, burberry handbags, replica handbags, nike air max uk, true religion outlet, michael kors outlet, michael kors, hogan outlet, nike tn, hollister uk, nike blazer pas cher, vans pas cher, north face, nike free uk, true religion outlet, michael kors outlet, coach outlet store online, nike air max, nike roshe run uk, north face uk, kate spade, abercrombie and fitch uk, michael kors outlet online, lululemon canada, michael kors, guess pas cher, oakley pas cher, sac hermes, nike air force, michael kors outlet online, sac vanessa bruno, mulberry uk, timberland pas cher, ralph lauren uk, michael kors outlet, new balance

8:07 PM  
Blogger oakleyses said...

herve leger, nike air max, nike trainers uk, chi flat iron, ray ban, oakley, wedding dresses, louboutin, gucci, hermes belt, bottega veneta, reebok outlet, new balance shoes, beats by dre, vans outlet, ghd hair, timberland boots, giuseppe zanotti outlet, hollister, ferragamo shoes, valentino shoes, hollister, converse outlet, instyler, babyliss, asics running shoes, converse, baseball bats, lululemon, nike air max, mcm handbags, north face outlet, north face outlet, jimmy choo outlet, iphone cases, mac cosmetics, nike roshe run, vans, insanity workout, soccer jerseys, p90x workout, ralph lauren, nike huaraches, soccer shoes, hollister clothing, nfl jerseys, longchamp uk, mont blanc pens, celine handbags, abercrombie and fitch

8:09 PM  
Blogger oakleyses said...

canada goose, moncler outlet, montre pas cher, louis vuitton, ugg uk, swarovski crystal, barbour, supra shoes, wedding dresses, pandora jewelry, marc jacobs, replica watches, pandora charms, pandora jewelry, lancel, moncler, canada goose outlet, moncler, links of london, canada goose uk, ugg,uggs,uggs canada, coach outlet, louis vuitton, swarovski, pandora uk, barbour uk, moncler, karen millen uk, doudoune moncler, ugg, moncler, canada goose outlet, juicy couture outlet, louis vuitton, canada goose, louis vuitton, moncler uk, hollister, ugg,ugg australia,ugg italia, ugg pas cher, canada goose jackets, canada goose outlet, thomas sabo, louis vuitton, moncler outlet, toms shoes, juicy couture outlet, canada goose

8:11 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home